Cellule psychiatrique pour victimes de la politique locale.

Publié le par citoyens-sans-cible

Et si votre bonheurs dépendaient de l'argent public? A Grande-Synthe le maire Damien Carème aura au moins une chose à graver dans le mabre de l'histoire, il aura tout fais. Nouvelle lubie municipale, un service du développement personnel. En effet, à présent ici comme nulle part ailleurs on recensera le bonheur physique et morale des habitants. Pour cela Youssef Bensabeur, (Déjà employé de notre ville) et Phillipe Limousin (Autres personne déjà employé par la ville.) dirigerons ce service. Encore un cumul de poste dans une ville où le chaumage pourrait bâtir un royaume, et de l'argent jeté par les hublots d'un navire sur le point de chavirer. Alors quand on vous demandera ce qui ne vas pas chez vous, quand un salon sera le 28 et 29 janvier organisé pour savoir, si parfois vous allez mal, quand on recensera les lieux de développements déjà existants, pourquoi ne pas pointer du doigt le ras le bol d'une politique dépensières, et faisant abstraction de nos vrais problèmes? 

 

Est-ce qu'en plus du chômage et des difficultés quotidiennes, nous devons subir l'ingérence dans nos foyer de la part de la ville?

n-im.png

Publié dans C'est dit !

Commenter cet article