Droite, Gauche, Gauche, Droite!

Publié le par citoyens-sans-cible

Tel sont les temps, qu'on ne peut pas dissocier les paroles, et les grandes échéances électorales proches. Et là grande échéance à venir, est incontestablement l'élection du prochain président de la 5 ème république Française. Toujours les mêmes refrain, les échanges déjà souvent musclés entre les différents courant politique, le devienne systématiquement. En effet, chaque parti s'applique à méthodiquement attaqué chaque action, chaque déclaration, n'importe quel ossement de cil prête à la plus vive contradiction.
Sans juger du contenu des propositions faites par le ministère, du travail, de l'emploie et de la santé, sous la tutelle de monsieur le ministre Xavier Bertrand, monsieur le maire de Saint-Pol-Sur-Mer, vice président de la CUD (Communauté Urbaine de Dunkerque) et député de la 12 ème circonscription du nord, Christian Hutin nous l'a démontré.
Une proposition de loi, visant à baisser les indemnités prévues pour un salarié dans le cadre d'un arrêt maladie. Cette loi mis en avant, dans le cadre de la baisse des décences publiques, voulue par le gouvernement, se voit très contestée notamment pour sa signification envers les plus bas revenues des tranches salariales Française. En effet pour un salarié au SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) cela représenterai, 40 euros de de différences négative pour un mois d'arrêt maladie. Cette réforme en revanche, serait pour la Sécurité Sociale qui est, l'un des postes de dépenses les plus important de France une économie d'environ 220 millions d'euros par an. Sur le principe le calcul des indemnités n'étant plus fait sur le salaire brut, mais sur le salaire net. Une proposition visant à l'augmentation des taxes sur les mutuelles de santé, d'environs 3,5% a aussi été faites. Dans une agglomération comme celle de Dunkerque, où les revenues modestes sont légions, on peut aisément comprendre les implications d'une tel loi. 
Le 19/10/2011, le SRC (groupe Social Radicale Citoyens) porté à l'assemblé par monsieur Hutin c'est offusqué, en écoutant les paroles du ministres sur le sujet de l'augmentation des taxes sur les mutuelles, qualifiant les députés "d'irresponsable" Christian Hutin et son groupe quittèrent la salle non sans exprimer leur agacement.
Cette scène habituelle aurait pu s'arrêter là, mais le 28/10/2011 toujours à l'assemblé le débat a de nouveau était vif entre les mêmes protagonistes, cette fois si au sujet de la réévaluation des indemnités maladie. Xavier Bertrand fustigeant certains médecins, qui dit-il sont "complaisants", le député Christian Hutin (médecin de sa proffession) fit savoir "je ne suis pas d'accord avec cette volonté gouvernementale de diminuer les indemnités journalières consécutives aux arrêts de travail et ne peux accepter la stigmatisation des médecins accusés d'être complaisants".

Dans la houle de ces débats où chacun défend ces arguments, une chose est sur l'approche de "là grande éléction" n'arrange rien.
On peut le dire "Droite, gauche, gauche, droite" il n'y a pas qu'à la boxe où les coups font mal.

c_hutin.gif

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article