Rien a Changer

Publié le par citoyens-sans-cible

A Grande-Synthe depuis quelques années, la mode est aux grands artistes, et oui, presque une fois par mois les chanteurs, comiques ou autres peuplent, notre flambant neuf Palais du Littoral. Et la municipalité leur fait une grande publicité, vous comprendrez donc que nous jugeons inutiles de le faire et nous tournons sur les artistes locaux? non moins talentueux.
Ceux qui n'ont pas les moyens de se payer une visibilité national à chaque mouvement de sil. Nous commencerons à apporter notre soutient par cet article, à un artiste bien d'ici. Un rappeur qui depuis quatre ans scande phase après phase, morceaux après morceaux, son appartenance à l'Albeck. Le jeune homme issue du groupe, Les Minos, âgé d'à peine de 21 ans à l'écriture habile, souvent cru et montrant un certains désespoirs envers cette société "Poteau j'ai plus d'avenir sa fais un bail que j'ai quitté le navire" prépare un projet d'album. On pointe souvent du doigt pour l'expression libre, l'indépendance comme nécessaire, et il la connais TéTé en effet, il a chez lui tout l'équipement utile à des enregistrements, s'auto-produit ce qui lui offre une grande liberté de ton, d'où l'aspect cru de certains de ces textes.Vous le devinerez aisément, quand on fait tout par soi même le financement est difficile. Un prix qu'il sera peut-être difficile à payer pour continuer sur sa lancé. L'auteur interprète locale mais cependant plus en avant, et dans un étrange inversement des problèmes de la société, sa couleur de peau comme frein au succès. "Dur d'avancer dans l'rap quand t'es un babtou (blanc) ...".
Vous pouvez le retrouver sur internet, si vous le souhaitez dans le blog http://tt-lesminos-officiel.skyrock.com/ et nous vous laissons bien sur finir cette article en musique avec le titre "Rien A Changer"

link

Publié dans Musique

Commenter cet article